9 févr. 2016

Attention Whore



















32 commentaires:

  1. Je ne te connais qu'à travers ton blog mais je savoure chacun de tes strips tellement on se ressemble. Tu es quelqu'un de vraiment intéressant, qui sait s'interroger sur le sens de la vie et c'est ce que j'aime en toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Merci c'est vraiment très gentil !
      Je cogite probablement un peu trop, mais je crois que je peux pas m'en empêcher ^^

      Supprimer
    2. Eh bien nous sommes 3 Cleophis car tout comme toi je me reconnais beaucoup. faisons un club :p
      Manon

      Supprimer
  2. Félicitation pour ce bel article ! il regroupe pas mal de mes pensées également. ceci dit, j'ai rencontré mon épouse via Caramail... comme quoi ;-)

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. C'est difficile quand notre cerveau nous hurle que personne ne nous aime, qu'on est ennuyeux et que nos projets n'intéressent pas. En ce moment je ressens ça vis-à-vis de mon roman, dont j'essaie de faire lire les 5 premières pages à mes "amis" qui n'ont jamais une seconde pour ça.. En revanche, je réponds toujours présente pour liker leurs photos quand ils me le demandent (pour des concours) et là, bim, cercle infernal. Je me dis que je suis une grosse nulle, que je devrais arrêter de perdre mon temps avec ces gens, mais en même temps, ces gens, ce sont les seuls que je connaisse... etc. Dur dur la vie via internet.

    RépondreSupprimer
  4. Un jour, je me suis dit que je devais apprendre à aimer ma propre compagnie et bizarrement, ça m'a bien aidé pour mes relations avec les autres.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup ton article même si je m'y perds un peu sur la fin ! Pendant ma scolarité et mes études j'ai eu peu d'amis (des amis qui te trahissent, donc ça ne durait pas bien longtemps ces histoires), beaucoup de déceptions, du coup le monde merveilleux d'internet m'ouvrait grand ses bras ! Un monde refuge où on se sent exister même si au final on n'est qu'un pseudonyme, au début du moins. Car les rencontres IRL concrétisent ce monde "merveilleux", et j'ai même rencontré mon chéri actuel (déjà 4 ans et demi) sur un jeu vidéo (World of Warcraft, sisi). On trouve une place sur Internet, et on la trouve même plus facilement qu'en vrai parfois.

    Et comme toi, j'aime pas le téléphone.

    RépondreSupprimer
  6. A ce compte-là, nous sommes tous (je dis bien TOUS) des "attention whores", à des degrés divers. Nous recherchons tous la reconnaissance et l'approbation des autres, et même plus, nous nous définissons identitairement à travers le regard d'autrui. L'Homme est un animal politique, disait Aristote. Cela signifie que nous avons ce besoin viscéral de vivre en société, et c'est cet élan social qui nous définit en tant qu'être humain.
    Mais l'amour de soi ne doit jamais être conditionné aux marques d'amour des autres. Être totalement dépendant du regard d'autrui peut conduire à l'obsession, voire à l'aliénation, si on n'y prend pas garde. Et plutôt que de se dire "personne ne m'aime", il faut au contraire être conscient qu'on ne peut pas être ami avec tout le monde. "Plaire à tout prix" est un fantasme qui finit par nous consumer, car il implique que nous niions notre propre individualité.
    Etrangement, pour bien vivre avec les autres, il faut d'abord apprendre à bien vivre avec soi-même.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis la seule à ne pas voir les images? :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ! Je seconde. Je pensais à un blocage d'Imageshack par mon boulot mais la dernière vignette passe ; je suis dans le mystère.

      Supprimer
    2. Je suis désolée, vraiment, je ne comprends pas ce qui se passe : les liens de mon hébergeur fonctionnent très bien, j'ai même essayé sur plusieurs supports pour voir, tout fonctionne également.
      Certains ont vidé leur cache et ça a fini par marcher (et d'autres non), du coup, je ne sais pas trop quoi vous conseiller :/

      Supprimer
  8. Bon bah tu viens de m'apprendre que je suis aussi une attention whore ^^
    Comme d'hab, merci pour tes notes toujours aussi justes!
    Ca faisait lgtps, tu m'avais manqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça n'est pas tout à fait la définition d'attention whore, mais ça a tellement été détourné pour tout et rien que j'ai fini par me sentir visée à certains moments ! haha
      (moi aussi bloguer m'avait manqué ! <3)

      Supprimer
  9. Ca me fait bizarre de te lire et de comprendre exactement tout ce que tu décrit puisque je vis la même chose (même le petit passage sur le pays étranger). En fait j'en ai pleinement pris conscience il y a quelques mois et je travaille sur moi depuis ce moment. Moi qui pensais être une totale extraterrestre hypersensible, peut etre qu'en fait je suis une attention whore :D Pour le moment je suis arrivé à la conclusion qu'autant qu'une relation toxique, les réseaux sociaux sont toxiques pour la personne que je suis, alors je fais maintenant très attention à la fréquence et à la manière dont je les utilise.

    RépondreSupprimer
  10. Je crois que sans être "attention whore", beaucoup de ceux qui utilisent les réseaux sociaux finissent par en devenir addict, au point d'attendre après les likes, et de se remettre en question à chaque fois que l'attention qu'ils s'attendent à recevoir ne vient pas. A force de traîner sur les facebook et autre IG, on arrive plus à s'en détacher. Notre monde s'étend, mais on en reste le centre du monde. Donc effectivement, quand les réactions ne sont pas à la hauteur de ce qu'on attend, on est plus que déçus. On devient conditionnés à devenir des "attention whore", tous autant qu'on est avec nos appli, au point que certains deviennent plus gauches et plus mal à l'aise en société qu'avant.
    Moi-même il m'arrive de râler quand, postant une photo sur IG, je ne reçois pas autant de likes que je pensais en avoir.
    Quant à l'amitié, je ne vois pas ce qu'il y a de malsain à vouloir une amitié fiable, durable, profonde. C'est comme le grand amour, c'est très dur à trouver. Mais j'ose espérer que ça existe ;)
    En tout cas, très chouette article, comme d'habitude !

    RépondreSupprimer
  11. Je me reconnais bien là dedans aussi, même si maintenant ça va mieux, parce que j'essaye de me concentrer sur quelque chose où j'ai plus de contrôle et donc moins de déception, passage à vide etc, car je suis au final très souvent déçus par mes relations amicales, car j'en attends trop et j'idéalise sans doute trop la personne aussi ;)

    Il existe des thérapies qui pourraient te permettre de réfléchir à cela, sans pour autant aller voir un psy (c'est loin d'être une obligation ;)) comme la thérapie comportementale et cognitive (TCC) ou la thérapie des schémas :)

    RépondreSupprimer
  12. Suis-je la seule à ne pas arriver à lire? C'est totalement illisible pour moi.
    Quand j'essayes de zoomer/grossir, la qualité est tellement basse que je ne vois rien :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, impossible de lire, les images sont toutes petites et impossible de zoomer ! :/

      Supprimer
  13. pareil
    je n'arrive pas du tout à lire les images du début qui sont microscopiques et inzoomables

    RépondreSupprimer
  14. Effectivement, avant ce n'était pas comme cela ....
    Ca va sans doute fonctionner dans pas longtemps, l'informatique, c'est capricieux :p

    RépondreSupprimer
  15. J'ai hébergé les images ailleurs, normalement, l'affichage devrait revenir à la normale !

    RépondreSupprimer
  16. Caramail powa \o/ 15 ans déjà O__o'

    RépondreSupprimer
  17. Hey,

    Tu sais même si tu habites loin maintenant, et que tu connais notre histoire (je rentre pas dans les détails), je ne regrette vraiment pas de t'avoir rencontré, et jamais je ne regretterai cet instant d'amitié qu'on a partagé toutes les deux. Au contraire, je pense que quand c'est arrivé, c'était une vraie grâce... Je le pense très sincèrement.
    Et même si c'est bizarre de le dire dans tes commentaires, je pense vraiment que tu es une très chouette personne, que tu as tes (plus ou moins) petites souffrances comme tout le monde, mais que tu as une personnalité profondément touchante et attachante.

    des bises et bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  18. Hello,
    Par mon expérience personnelle, très chaotique dans le domaine, c'est un soucis de confiance en soit. C'est quand j'ai commencé à enfin croire en moi que mon soucis d'amis s'est éclipsé. En fait, je connais plein de gens intéressants et de confiances. Probablement que toi aussi.
    Pas besoin de leur courir après, le temps ne les efface pas, du moins, pas les vrais potes, ceux que tu n'as pas vraiment choisi et qui sont toujours là, sans le faire exprès. ;) Les meilleurs !
    On a tous qqun dans notre vie qui nous soutiens, le tout est de s'en rendre compte. Les amitiés à la friends, ce n'est pas impossible, mais c'est beaucoup moins nian nian en vrai, je pense. :P
    Courage et focalise-toi donc moins sur l'impression que tu donnes et plus sur ce que tu peux donner. Tu peux le faire !
    A plus,

    RépondreSupprimer
  19. Moi je trouve que parler de ça, d'en faire un strip, et de mettre à nu tes ressentis et ta personnalité, c'est très courageux. Je pense que peux de gens ferait ça, et mettre ça à plat montre bien que tu sais t'accepter (avec tes défauts, mais aussi tes qualités) =)
    C'est un bon début de prise de confiance en soi ! Et j'ai trouvé très intéressant ton article !

    Bonne continuation, et courage !

    RépondreSupprimer
  20. Laetitia coucou c'est Manon \\^.^// du témoignage lettre ouverte à ma mère sur le blog de Gaëlle. Je lis chacun de tes articles et c'est particulièrement fort de se rendre compte qu'on a vécu vraiment la même chose et qu'aujourd'hui nous sommes dans les mêmes questionnements. C'est plutôt flippant même mais quand je vois les similitudes quant à nos chers géniteurs je me dis qu'il n'y a pas de hasard ! Je me suis totalement reconnue dans tout ce que tu as écris dans cet article, étant moi-même une attention whore (d'ailleurs je découvre aujourd'hui ce terme que je trouve assez abjecte ahah). J'ai compris avec le temps que mon problème de besoin d'attention était lié avec mon sentiment d'insécurité affective. Et ce n'est que très récemment, grâce aux nouveaux amis que je me suis fait(il y a deux ans environ) et mon conjoint que je me sens en sécurité et par conséquent j'ai moins ce besoin là. Même si aujourd'hui ça me derrange moins qu'on puisse ne pas m'aimer je ne suis pas guérie loin de là. Le chemin à parcourir est encore tellement long, mais c'est bon de se sentir avancer vers l'acceptation de soi. Ah oui moi aussi j'ai eu que des relations amicales toxiques et catastrophiques. La preuve est que je n'ai gardé aucun amis d'enfance car je n'en avais pas de "vrais" ou de "bons pour moi". Maintenant que je commence à m'aimer je commence à faire le tri et à ne m'entourer que de gens bons pour moi.
    Ton article me fait l'effet d'un miroir et même si je te plains car je sais ce que c'est d'être comme ça et de souffrir, je suis heureuse de voir que je ne suis pas seule, pas folle, d'être comme je suis.
    Plein de bisous
    Manon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Manon !
      Je suis désolée de ne voir ton commentaire que maintenant (j'ai tendance à ne plus trop les regarder, mais ça changer, j'ai activé la modération, comme ça au moins...)
      Merci d'avoir laissé ce gentil petit message, et je suis bien contente de constater que je ne suis pas la seule !

      À très bientôt <3

      Supprimer
  21. Très belle note, j'aime beaucoup comment tu enchaînes tes idées, et tes dessins : la lecture est vraiment agréable :3
    Je viens de te découvrir, et je te suivrai avec plaisir ! (jusqu'à la fin des temps mwihihihihi #stalker)

    RépondreSupprimer

Lâche ton com' et deviens le roi de la récré !